Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:33

L'épilogue au cimetière

 

A la fin de la nouvelle de nouveaux événements étranges apparaissent. Ll 169-170 : « Ils avaient trouvé un cercueil ».

En effet la découverte du cercueil contenant le corps d'un grand monsieur accompagné d'une main coupée près de lui alimente l'hypothèse de l'irréalisme. Ll 177-178 : « Dis-donc, on dirait qu'il te regarde et qu'il va te sauter à la gorge pour que tu lui rende sa main ».

De plus, le récit accentue l'effet de peur provoqué chez le lecteur grâce aux paroles prononcées. Ll 173-174 : « J'éprouvais un malaise, j’eus presque peur ».

 

Donc la fin de la nouvelle privilégie l'hypothèse irréelle au détriment du réel. L'auteur laisse la possibilité aux lecteurs de choisir l'hypothèse qui lui convient le mieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog des 2 D de LOTH 2013-2014
  • : Bienvenue sur le blog des élèves de 2 D du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Recherche

Liens