Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:18

Progression de la tension dramatique et hyperboles
 

         La tension dramatique évolue tout au long de la nouvelle. C'est ce que nous allons vous montrer. Nous avons d'avantage de raisons d'avoir peur car le doute survient encore plus fort.
         Pour cela, le narrateur se sert des hyperboles pour décrire la main comme lors de la page 1: "cette main affreuse." (l.16). Le narrateur utilise également des éxagérations pour mettre en évidence la description physique et donc les émotions ainsi que les sentiments des personnages: "j'étais agité, nerveux" (l.74); "pâle et tremblant" (l.80); "un aspect effrayant" (ll.90-91); "indicible épouvante" (l.92). Le champ lexical de la peur : "effrayant" (l.91), "éprouvante" (l.92), "terreur" (l.113), "horrible" (l.118), "terrible" (l.119) ) est de plus en plus présent durant le récit, il est aussi utilisé pour suggérer la tension dramatique.

Partager cet article

Repost 0
2dloth2013.over-blog.com - dans commentaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog des 2 D de LOTH 2013-2014
  • : Bienvenue sur le blog des élèves de 2 D du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Recherche

Liens